Maladies du travail en bref

L’arsenic, roi des poisons et poison des rois…

L’arsenic est un élément chimique extrêmement toxique, naturellement présent dans l’environnement. Utilisé autrefois pour traiter diverses conditions, dont la syphilis et la tuberculose ou encore comme pigment dans la peinture, l’arsenic a également été utilisé comme poison, entre autres par les Borgia et à la cour de Louis XIV, en raison de sa grande efficacité doublée d’une absence totale de goût. On le retrouve encore aujourd'hui dans plusieurs milieux de travail.

Cancers professionnels

Consulter le texte

Améliorer la reconnaissance des cancers professionnels : un pas vers leur prévention

Le cancer est une maladie chronique redoutable qui a de multiples origines. Il constitue la première cause de décès dans la majorité des pays industrialisés, y compris au Québec. On sait que parmi les causes importantes du cancer, on trouve l’exposition à différents contaminants et à certaines contraintes en milieu de travail. Reconnaître légalement qu’un cancer est d’origine professionnelle permet évidemment aux victimes d’être indemnisées, mais aussi de multiplier les efforts de prévention.

Perturbateurs endocriniens

Consulter le texte

Perturbateurs endocriniens : des mots qui font peur, mais qu'en est-il vraiment?

Cet article vise à présenter sommairement les perturbateurs endocriniens chimiques et à fournir un état des connaissances actuelles afin que les lectrices et lecteurs soient plus informés et soucieux de la place de ceux-ci dans les milieux de travail.

Moisissures

Consulter le texte

Quand les bâtiments peuvent rendre les travailleuses et les travailleurs malades

Il est bien connu que des conditions de travail néfastes peuvent porter atteinte à la santé des travailleuses et des travailleurs. Mais qu’en est-il lorsque l’état du bâtiment dans lequel on travaille est peu ou pas entretenu et qu'il y a croissance de moisissures?

Produits neurotoxiques

Consulter le texte

Les maladies liées à l'exposition aux produits neurotoxiques

Bon nombre de travailleuses et de travailleurs sont exposés quotidiennement à des produits chimiques dans le cadre de leur travail. Plusieurs agents chimiques sont reconnus pour leurs propriétés neurotoxiques, c’est-à-dire qu’ils peuvent porter atteinte à la structure du système nerveux ou altérer son fonctionnement de manière permanente suite à une exposition prolongée.

Fluides de coupe

Consulter le texte

Les fluides de coupe, un problème de santé au travail méconnu

Les fluides de coupe sont des liquides utilisés en vaporisation dans des opérations d’usinage de métaux. Utilisés dans plusieurs industries, ces fluides peuvent causer d’importants problèmes de santé au travail. Des problèmes peu connus, mais qui méritent qu’on s’y attarde.

Outils vibrants

Consulter le texte

Les outils vibrants et leurs effets sur la santé

Les outils vibrants, qu’ils soient électriques ou pneumatiques, rotatifs ou à percussion, peuvent transmettre d’importantes vibrations aux mains et aux bras. Les vibrations peuvent à la longue causer d’importantes atteintes, principalement au niveau des mains. Celles-ci peuvent être permanentes et occasionner beaucoup de difficultés à réaliser certaines tâches.

Cancer pulmonaire et silice

Consulter le texte

Le cancer pulmonaire causé par une exposition aux poussières de silice

Les connaissances scientifiques sur la relation entre l’exposition aux poussières de silice cristalline et le développement d’un cancer pulmonaire ont évolué de façon importante. Malgré cela, les tribunaux ont tendance à ne pas reconnaître de maladie professionnelle pour les travailleurs exposés à la silice qui n’ont pas développé de silicose mais qui sont atteints d'un cancer pulmonaire . Est-ce justifié?

Syndrome du tunnel carpien

Consulter le texte

Le syndrome du tunnel carpien : une maladie souvent causée par le travail

Le syndrome du tunnel carpien est souvent d’origine professionnelle. Il peut être causé par la répétition de mouvements de la main, du poignet et de l’avant-bras durant des périodes prolongées, par des gestes de prise serrée avec la main, par des postures contraignantes prolongées du poignet ou de la main, par un traumatisme ou des impacts au poignet ou par la manipulation d’outils vibrants.

Outils vibrants

Consulter le texte

Les outils vibrants et leurs effets sur la santé

Les outils vibrants, qu’ils soient électriques ou pneumatiques, rotatifs ou à percussion, peuvent transmettre d’importantes vibrations aux mains et aux bras. Les vibrations peuvent à la longue causer d’importantes atteintes, principalement au niveau des mains. Celles-ci peuvent être permanentes et occasionner beaucoup de difficultés à réaliser certaines tâches.

Outils vibrants

Consulter le texte

Les outils vibrants et leurs effets sur la santé

Les outils vibrants, qu’ils soient électriques ou pneumatiques, rotatifs ou à percussion, peuvent transmettre d’importantes vibrations aux mains et aux bras. Les vibrations peuvent à la longue causer d’importantes atteintes, principalement au niveau des mains. Celles-ci peuvent être permanentes et occasionner beaucoup de difficultés à réaliser certaines tâches.

uttam ©2018 Faire un don